Info Vidéo Centrafrique

 



 

Entretien du jour avec BERNARD ETONDO, Responsable du programme économique du candidat à la présidentielle centrafricaine Gaston Nguérékéta est l'invité de l'Entretien du Jour (Télé Sud, 09/02/2016).
Gaston Nguérékéta se rallie au candidat Faustin Archange Touadéra pour le second tour.


 

 

Allocution de Joseph Yakété, candidat à la présidentielle en Centrafrique

Après sa déclaration officielle à la candidature présidentielle à Bangui la capitale centrafricaine, Dr Joseph Yakété s'est adressé pour la première fois à ses compatriotes de France. Découvrez ici l'extrait de son discours

Centrafrique : Quels leviers pour une paix durable ?

Le 18 novembre 2015, à la Conférence des Évêque de France, de 18h30 à 20h30, aura lieu une conférence sur le thème de la République Centrafricaine.

http://jfakiblog.com/2015/11/23/quels-leviers-pour-une-paix-durable-en-centrafrique-video-de-la-conference/
 



Le conflit militaro-politique a gravement touché la Centrafrique. Nombreux artistes centrafricains se sont exprimés sur le sujet... En musique ou à travers des bandes dessinées... Kadamé (Georges Mouillac) de mère centrafricaine, et président fondateur de l'association PAULINE FEMME CENTRAFRICAINE, ayant créé la MAISON DE LA FEMME à Bangui, a été très sensibilisé par ce drame à aucun autre pareil à ceux survenus en Centrafrique depuis son accession à l'indépendance. C'est un message de paix certes, mais sans concession à la barbarie... que j'ai choisi de délivrer avec
" Au pied du Manguier " Na gbé ti kéké Mango.
Georges Mouillac


La marche de l'unité Africaine à Paris du décembre 2014 : Vidéo de la mobilisation africaine samedi 27 décembre 2014 de Château Rouge à la Place de la République

 

Vanne - Centrafrique: création de la force Korrigan au 3e RIMA présentée par le Chef de corps du 3e RIMA du groupement tactique interarmes (GTIA) Korrigan


Vanne - Centrafrique: création de la force Korrigan au 3e RIMA présentée par le Chef de corps du 3e RIMA du groupement tactique interarmes (GTIA) Korrigan

 

Vanne - Centrafrique: création de la force Korrigan au 3e RIMA présentée par le Chef de corps du 3e RIMA du groupement tactique interarmes (GTIA) Korrigan

 

Le 3e Régiment d'infanterie de Marine (RIMa) s'est réuni ce vendredi matin, au quartier Foch-Delestraint de Vannes, pour la création officielle du Groupement tactique interarmes (GTIA) Korrigan, qui servira en République de Centrafrique à partir de la fin octobre. L'ensemble des éléments composant le GTIA était représenté : l'état-major, armé majoritairement par le 3e RIMa, la Compagnie de commandement et de logistique du 3e RIMa, la 3e compagnie du 3e RIMa et une délégation du 1er Régiment de Saphis (cavalier), basé à Valence. La cérémonie était présidée par le général de Brigade Vincent Guionie, commandant de la 9e Brigade d'Infanterie de Marine.

 

© Le Télégramme - Plus d’information sur
http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-centrafrique-creation-de-la-force-korrigan-au-3e-rima-26-09-2014-10359470.php?utm_source=rss_telegramme&utm_medium=rss&utm_campaign=rss&xtor=RSS-22

 


Roland MARCHAL analyse : "Pourquoi tant de concentration de Ministres à Bangui ? Pourquoi autant de voyages à l'étranger? Pourquoi les Ministres et la Présidente ne se rendent pas en province ? ... PAS D'ELECTIONS EN RCA AVANT DECEMBRE 2016 ". Cliquez ici pour voir l'interview.


Le Grand Débat d'Africa N°1 sur la Centrafrique 23 juin 2014

 

Un an de violences en Centrafrique

Dans les rangs des intervenants extérieurs, certains disent déjà qu’on aura tout essayé. La solution armée n’aura pas produit les résultats escomptés, et les réponses politiques attendues des centrafricains eux-mêmes se font toujours attendre. En Centrafrique, à défaut d’une autorité politique, ce sont bien les groupes armés qui imposent la leur, et rien n’est parvenu jusqu’ici à réduire l’influence de la Séléka et des anti-balaka qui continuent d’imposer leur agenda au pays. Plus compliqué encore, certains acteurs politiques sont accusés de tentative de coup d’Etat. Dans ce contexte, l’on se demande à quoi servira la constitution prochaine d’un contingent de casques bleus sous l’égide de l’ONU. Après un an de violences en tous genres, comment envisager l’avenir de la Centrafrique ? Réponses dans ce Grand Débat.

 

Invités :

- François Passema, Ancien candidat à la présidentielle en Centrafrique en 1999. Fondateur et Président du Comité d’Action pour la Conquête de la Démocratie en Centrafrique (CACDCA). Ancien collaborateur de l’ex président centrafricain Abel Goumba. Actuellement Responsable de la Formation du Syndicat des Cadres CGT de la Ville de Paris. Candidat à la prochaine présidentielle en Centrafrique.

- Thierry Vircoulon, Directeur pour l’Afrique centrale d’International Crisis Group

- Débatteur Polémiste invité : Emmanuel Nkuzumuami, Analyste politique et essayiste. Dernier ouvrage paru : « Le Partenariat Europe-Afrique dans la mondialisation » aux éditions L’Harmattan. Blog : www.nouvelle-dynamique.org

 

http://www.africa1.com/spip.php?article45014

http://www.africa1.com/IMG/mp3/le_grand_debat_-_23_06_14_-_pad.mp3


Madame, Monsieur, Mes chers compatriotes,


Je suis heureux de partager avec vous cette vidéo sur le mouvement politique auquel je viens d'adhérer et qui est le Comité d'Action pour la Conquête de la Démocratie en Centrafrique.

La première partie de la vidéo revient sur les évènements dramatiques qu'à traverser notre mère patrie au cour de l'année qui vient de s'écouler. Ces évènements ont été un déchirement pour nous enfants de la Centrafrique. Nous nous devons de ne pas détourner le regard et garder en mémoire la souffrance que vit le peuple centrafricain afin de ne plus connaître une telle période dans notre Histoire.

Toute cette tragédie, cette folie dont laquelle nous nous sommes laissés entraîner a t-elle un sens?

Je l'ignore, mais ces dernières ont donné un sens à mon engagement politique. Je chéris l'idéal d'une République Centrafricaine libre et démocratique et cela passe par un renouvellement de la classe politique. C'est la le message politique que porte le CACDCA par la voix de son président d'honneur, Mr Passema Endjiago dont la deuxième partie de la vidéo.


Je vous invite donc à prendre connaissance de notre vidéo en suivant le lien suivant:

http://www.youtube.com/watch?v=RtZeYUJ0rtc&feature=em-upload_owner


Vous pouvez nous retrouver sur Facebook et bientôt sur notre site.

 

Izoungou-Gayard Jean-Michel [04 Avril 2014]



Entretien du jour du 030214 Manoël Mageot - Président du FRAP (Front Républicain pour l'alternance et la Paix) /Télé-Sudpar telesud


Catherine Samba-Panza 02032014Catherine Samba-Panza
Présidente de la République Centrafricaine, Catherine Samba-Panza fait le point avec nous sur la situation de son pays, à l'occasion du Forum mondial des femmes qui se tient à Kinshasa (RDC). Comment entend-elle mener la transition dans la perspective des prochaines élections à en 2015 ? Quels facteurs empêchent, pour le moment, le déploiement d'une force onusienne de maintien de la paix ?


    


PAIX en Centrafrique Arretons ca Version Sous Titrée
Herve YAMBOS·
Centrafrique : plongée dans le chaos


De Michel Dumont, Eric Bergeron et Isabelle Nommay – ARTE GEIE – France 2013
Le président auto-proclamé Michel Djotodia, premier président musulman de RCA, peine à désarmer les différents groupes militaires et à construire une armée nationale. Pillages et insécurité sont de règle à Bangui et plus encore en province.
Samedi 14 décembre 2013 à 18h35 - 13/12/13

Notre équipe a suivi les patrouilles de désarmement qui, dans la capitale, tentent de mettre la main sur les armes et les « soldats perdus ». Elle s’est rendue à Bossangoa ville du Nord-Ouest du pays où, depuis le début du mois de septembre, des violences opposent communauté chrétienne et communauté musulmane.
Dans cette région dont est natif l’ancien président Bozizé renversé par la Seleka, un engrenage sanglant s’est mis en route. Des groupes d’auto- défense chrétiens s’en prennent aux musulmans. En guise de représailles, les troupes de la Seleka pillent et brûlent les villages chrétiens.
Notre équipe s’est également rendue à Kabo, dans le Nord du pays, à quelques kilomètres de la frontière tchadienne. Dans cette région, chaque année, des éleveurs Peuls venus du Tchad et du Soudan viennent faire paître leurs troupeaux, puis repartent à la fin des pluies. Cette année, ils ne sont pas repartis et occupent les champs. Ces nomades armés se livrent à de véritables pillages sous la protection de la Seleka. Les champs, qui n’ont pu être ensemencés en raison de la guerre, ne peuvent l’être actuellement en raison de l’insécurité liée aux nomades Peuls. A l’anarchie et aux pillages va s’ajouter une crise humanitaire sans précédent.
ARTE Reportage (France, 2013, 52mn).

La chronique de l'émission 28 Minutes d'Arte "Centrafrique : un piège pour les Français ?" (28/12/2013)


Ce reportage d’Al-Jezira montre les rues de Bangui jeudi, alors que la capitale centrafricaine était agitée par de violents affrontements. Attention, certaines de ces images peuvent choquer.


Publiée le 5 déc. 2013
Reports that at least 100 people have died in Bangui, the capital of the former French colony, in the heaviest clashes in the city in months. The Central African Republic has been rocked by Muslim-Christian violence after an alliance of Muslim rebels, originally from neighbouring Chad and Sudan, ousted former president Francois Bozize in March. Al Jazeera's Nazanine Moshiri from Bangui.

VIDEO. Hollande annonce une action militaire "immédiate" de la France en Centrafrique Le chef de l'Etat est intervenu quelques heures après la décision des Nations unies d'autoriser les forces françaises à intervenir dans le pays en appui à une force internationale.(05 12 2013)o:p>


Paris enverra mille soldats à Bangui

François Passema Endjiago (interview à la Voix de le Russie)

Le ministre français de la défense Jean-Yves Le Drian a dit dans une interview accordée le matin du 26 novembre à la station radio EUROPE-1 qu’il était prévu de renforcer la présence militaire française dans ce pays pour soutenir la mission de l’UA. Selon le ministre, Paris enverra en supplément en Centrafrique 800 soldats pour renforcer le contingent français de 410 hommes ayant pour but de garder l’aéroport international de Bangui, capitale du pays. L’opération en Centrafrique « n'a rien à voir avec le Mali », a-t-il dit. « Nous prêterons concours, nous ne serons pas à l’avant-garde comme au Mali. Il s’agit d’un court délai de près de six mois », a ajouté le ministre français de la défense. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a fait une déclaration analogue ayant précisé devant la presse qu'il « s'agissait d'arrêter la catastrophe en République centrafricaine et de reconstruire un pays qui n'existe plus ». Rappelons, écrit notre observateur Igor Yazon, que la France a engagé en janvier une opération armée d’envergure dans le Nord du Mali à la demande désespérée des autorités provisoires du pays d’arrêter l’offensive contre Bamako des détachements des groupes jihadistes sans attendre le mandat du CS. En ce qui concerne la Centrafrique, les Français se montrent plus prudents. « Nous attendons l’adoption d’une résolution appropriée à l’ONU qui doit être examinée la semaine prochaine, a souligné mardi Laurent Fabius dans une interview à « France culture ». La situation dans le pays terrorisé par les commandos du groupe islamiste « Seleka » s’est aggravée à l’extrême et est à peu près « au bord du génocide ». François Passema Endjiago, Président du Comité d’Action pour la Conquête de la Démocratie en Centrafrique en parle dans une interview accordée par téléphone de Paris à notre correspondant.

 

Igor Yazon - french.ruvr.ru - 27 novembre, 18:47



GENOCIDE EN R.C.A.
Atrocités et violations des droits de l'homme (Mise en ligne: 20/11/2013)

Film conçu et réalisé par le TEAM-MRH-Centrafrique décrivant les atrocités et les violations des droits de l'homme en cours en République Centrafricaine. Il s'agit d'un plaidoyer auprès des décideurs pour que des actions urgentes et énergiques soient menées pour mettre fin au génocide qui se déroule dans ce pays. Ce film a été présenté à Londres et à Dublin dans sa version anglaise lors d'une conférence de Marie-Reine Hassen.



Broll_République Centrafricaine_juillet_2013 par msf

"Centrafrique: des religieux attendent l'aide de la France"
Laurent Fabius débarque à l'aéroport de Bangui Mpoko [Actualités Québec]

France 2 (JT du 13 octobre 2013)
Attention: Certaines images sont difficiles.
"Centrafrique : un Etat au bord du chaos"
REPORTAGE. Pourquoi la Centrafrique est déchirée par les violences religieuses

Depuis le coup d'Etat de mars dernier, la Centrafrique a sombré dans l'anarchie. Parmi les conséquences de la déliquescence de l'Etat, les violences religieuses entre chrétiens et musulmans ont déjà fait des centaines de victimes. Explications de Pierre Grange, l'envoyé spécial de TF1.

Le grand angle diplo : la situation en Centrafrique

François Clemenceau, rédacteur en chef du service "International" du JDD, décrypte chaque semaine les photos de l'actualité mondiale ou de ses coulisses. Cette semaine, il analyse la situation en République centrafricaine.

Reportage en Centrafrique : "Ce que nous vivons est pire que tout"

Six mois après l’arrivée au pouvoir des rebelles de la Séléka, les populations civiles de Centrafrique se retrouvent prises en étau entre les soldats restés fidèles à l’ex-président Bozizé et des "éléments incontrôlés" de la rébellion.
Depuis le renversement du président François Bozizé et l’installation au pouvoir des ex-rebelles de la Séléka, l’appareil d’État – déjà vacillant auparavant – a quasiment disparu en Centrafrique. Nombre des 25 000 combattants de la coalition Séléka n’obéissent plus qu’à leurs chefs directs, qui se sont taillés des fiefs à travers le pays. Vendredi 13 septembre, le président de transition centrafricain Michel Djotodia, arrivé au pouvoir à la tête de la Séléka le 24 mars, a annoncé à Bangui la dissolution immédiate de cette alliance rebelle. Il avait déjà ordonné publiquement à plusieurs reprises le désarmement et le cantonnement des combattants de l’ex-rébellion. À Bangui, il leur avait même interdit de participer à toute opération de maintien de l’ordre.
Ces effets d’annonce n’avaient jusque-là eu que peu de résultats. Si les observateurs ont noté une légère amélioration de la situation à Bangui, il n’en est rien en province. Des combattants – "incontrôlés" selon les autorités – commettent des exactions, des violences et des pillages à répétition contre la population, comme ont pu le constater Étienne Huver et Boris Heger. Pour FRANCE 24, ils ont pris la route de Bossangoa (250 km au nord-ouest de Bangui) le mercredi 11 septembre. Les deux journalistes ont accompagné un convoi humanitaire sur cette route, sous escorte militaire de la Fomac (Force d’interposition d’Afrique centrale). Ils ont traversé des dizaines de villages déserts alors que, depuis plus d’une semaine, les civils sont directement pris pour cible par les deux camps qui s’opposent. En chemin, ils ont croisé des groupes d’autodéfense qui harcèlent les troupes du gouvernement. Les populations civiles visées
À 50 kilomètres de Bossangoa, en ce 11 septembre, le convoi a découvert l’horreur dans un village réduit en cendres quelques heures plus tôt. Au total, six personnes ont été assassinées à coups de machette. Selon la présidence, les exactions de ce type sont le fait de partisans de l'ex-président qui s'en prennent aux habitants de confession musulmane. Michel Djotodia étant le premier président musulman d'un pays très majoritairement chrétien.



Central African Republic, Security Council - 7017th meeting - 14 Aug 2013 - Report of the Secretary-General on the situation in the Central African Republic
http://webtv.un.org/watch/central-african-republic-security-council-7017th-meeting/2606082058001/

 

Nations Unies, Conseil de sécurité (New York, 14082013) - Rapport du Secrétaire général sur la situation en République centrafricaine. Soumis en application de la résolution 2088 (2013) du Conseil de sécurité, le présent rapport, qui fait le point de la situation en République centrafricaine et des activités du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA), couvre la période allant du 3 mai au 31 juillet 2013.   

- Rapport du Secrétaire général sur la situation en République centrafricaine. Conseil de sécurité des Nations Unies le 14 août 2013
- Allocution de Charles Armel DOUBANE, Ambassadeur, Representant Permanent de la Republique Centrafricaine auprès des Nations Unies devant le Conseil de Sécurité, lors de la Présentation du Rapport du Secrétaire Général sur la situation en Republique Centrafricaine

 


Centrafrique : A quand la sortie de crise ?
http://www.netinfo.tv/Politique/Interviews/Centrafrique-quand-sortie-crise-mTYMmLnSKo.html

 

De prise de pouvoir en prise de pouvoir, les centrafricains vivent aujourd'hui dans une insécurité totale. Le président du CACDCA, Comité d’Action pour la Conquête de la Démocratie en Centrafrique, François Passema nous parle de ce peuple centrafricain qui vit une catastrophe économique et surtout humaine dont les responsables sont les différents gouvernements qui se sont arrogés le pouvoir supposé de lui garantir la sécurité, la salubrité, la tranquillité et le bien être.   

 


Hommage à la Femme Centrafricaine
http://www.dailymotion.com/video/xyw16b_lady-vous-ecoute-hommage-aux-centrafricaines-09-04-13_tv


Hommage aux Femmes Centrafricaines avec la participation de F. PASSEMA et Brice MACKANAMO de CACDCA sur TéléSud.

 


François Passema : entretien sur CACDCA

http://www.netinfo.tv/Politique/Interviews/Francois-Passema-CJgyxUuoPZ.html


D'origine centrafricaine, François Passema est président du CACDCA. Face aux nombreux drames que doit surmonter son pays, le temps du changement doit arriver.

 



Procès de Jean-Pierre Bemba

http://www.netinfo.tv/Politique/Docs/Proces-Jean-Pierre-Bemba-EZRSxWrYOk.html


Le 4 mars 2013, le procès de Jean-Pierre Bemba reprend à la Cour Pénale Internationale. Hésitations de la CPI, délais suplémentaire pour la défense, les partisans de Jean-Pierre ont bon espoir. Dans notre page info pays, retrouvez de larges extraits de la conférence de presse de Maitre Aimé Kilolo. Intervention de François Passema dans le débat... 

 



LA diaspora centrafricaine par chanalafrica