Geoferre le dynosaure de la musique centrafricaine

MAKEMBE VIENT DE PROUVER SON IMMORTALITE

LE CONCERT DU samedi 09/10/2004,un succes inconteste

Makembe a bien rempli son contrat en remportant un succs incontest lors de sa sortie le samedi 09/10/2004 la salle Fado Clichy Sous Bois. La nouvelle formation compose de Geoferre son leader, Saladin, Faustino, BB Matou, La Lignanzi, Laskino, Baba, Lydie la Belle, a assur un concert inoubliable la diaspora africaine prsente ce jour. Makembe est rest gale lui-mme et a fait danser jusqu'au petit matin un public venu de toute lEurope, compos en majorit des centrafricains, des tchadiens, des congolais et de nos frres camerounais venus spcialement commmorer cet vnement historique : la restauration dun monument national de la culture centrafricaine. Makembe est rest gal lui-mme ! On en parle et on en parlera ! Les nostalgiques, ce soir l, ont t plus que combls, car ils ont eu le bonheur et le privilge d'apprcier sa juste valeur, Makembe, et de fredonner des chansons qui ont marqu plusieurs gnrations.

Le premier titre de la soire  Assossa  laisse le public perplexe. Aprs, quelques titres des plus connus, NGONZO JUNIOR interviendra pour un bref historique du groupe et un hommage aux disparus. Le concert reprend son cours avec un spectacle concoct par YONDO SISTER pour la circonstance. Elle a t formidable et a dvelopp une prsence scnique et une chorgraphie que seule Yondo sait le faire ce qui lui a valu lovation dun public qui ne le connaissait que de nom. Bravo pour Yondo et merci. A la reprise de Makembe, lexcution du titre ftiche "A somo samba" fait dferler sur la piste presque toute la salle. Cela tait prvisible car nous lavions pressenti pendant la prsentation des musiciens. L'introduction la guitare de ce titre par Geoferre ( Georges Ferreira guitariste soliste) avait dj enflamm la foule. "Koungba a ounzi na gros," magistralement chant par BABA qui a imit exactement la voix de VIVA Mwuna est excut sur le rythme Mokesse, avec des rebonds de basse que seul Faustino sait les frapps et qui rappelle le son endiabl des tam tam du village. Pour votre information, le mokesse est une nouvelle danse venue tout droit de lquateur et tir du  Mokesseko  une danse traditionnelle de la Lobaye que Makembe entend promouvoir prochainement sur le march du show biz. Quant Saladin, guitariste soliste, ce jour reconverti la guitare rythmique, il nous a rappel avec une dextrit et une fidlit, les doigts sublimes du regrett Matata MATA MATA septime dan de laccompagnement, dans les chansons comme "Juliette, Mama yass et kondena". Que dire de Poaty qui na pas chang dun iota.

Dans la salle, il yavait aussi la prsence des anciens de Makembe, notamment, Mayette, Madame Ferreira qui fut lune des premires chanteuses Centrafricaines et qui tait de passage Paris pour ses vacances, Floris Ferreira, rsidant aujourdhui en France, cofondateur, chanteur, guitariste, auteur et compositeur ; Kallanda dit Pedro chanteur, compositeur de ZEKE, Richard Kombo chanteur, compositeur de  Mbi wara crise ti lamoulou .

Malgr quelques balbutiements des chanteurs et quelques rattrapages maladroits du son virtuel des cuivres, excut sur une guitare menu dun capteur et dun expandeur Roland par  Dieu Merci , le concert sest bien droul dans la plus grande satisfaction gnrale. A noter aussi au cour de ce concert lintervention du groupe Magaro avec Sultan ZEMBELLAT, Princesse LEONIE et DELMAS et quelques Musiciens de Canon Star, invits de MAKEMBE.

Cette russite est galement inscrire l'actif de Hugues Grembo, un jeune Centrafricain propritaire du restaurant " le Banguissois " Paris qui a bien voulu investir dans lorganisation du concert de la rsurrection de Makembe. Producteur d'vnement musical depuis quelques mois, Hugues travaille avec un certain professionnalisme. Il a dj organis plusieurs concerts avec Canon Star. Son objectif est dorganiser dune manire permanente et durable les productions des groupes centrafricains. De plus, Hugues valorise travers ces concerts lart culinaire Centrafricain. " Kpoto Ngounza ", "Souya ti 5 Kilo", "Makongo na Koko ", " Soupou ti Gbongo "  yabanda na marara 

Certes, Makembe a connu une sortie victorieuse, mais la ligne dattaque de la nouvelle formation musicale dirig par La Lgnanzi doit faire un effort pour mmoriser les chansons qui sont bien connues du public. En fait, les harmonies chantes et connues du grand public doivent tre reprises avec fidlit. Le rpertoire excut par Makembe est constitu des titres connus ayant rencontrs un grand succs au pays, et qui reste gravs dans les mmoires et les souvenirs collectifs.

Lappartenance de certains musiciens comme Le chanteur principal BB Matou voluant dj au sein de Canon Stars et Aby Ngomatk chef d'orchestre de cette formation qui sont venus prter main forte la nouvelle formation pour la circonstance, nous a interpells pour le lendemain de leur poste au sein de la nouvelle formation de Geoferre. Lquivoque a t leve, nous avons t rassurs, en ce sens que Aby, connaissant parfaitement le rpertoire de Makembe pour avoir t Musicien de ce groupe pendant plusieurs annes et pour gagner du temps dans la prpartion de ce concert, il a demand expressment de jouer la batterie ce jour l. Par contre trois candidats sont prslectionns ce poste. Le choix se fera en son temps pour les futures productions. Quant a BB Matou, il a dclar quil faisait dj parti ds le dpart du projet de la reconstitution de Makembe et que ce nest quune suite logique pour lui doccuper le poste de chanteur dans cette formation. Dans tous les cas, selon rgles tablies dans le milieu des musiciens de la diaspora, nimporte quel musicien peut selon les circonstances, les besoins et sa disponibilit, venir en renfort aux formations dj existantes la plupart du temps occasionnelles en cas de besoins.

Enfin la renaissance de Makembe apporte un souffle nouveau la Musique centrafricaine, mconnue ce jour et en profonde crise. De nombreux groupes centrafricains ont disparu par manque de moyens financiers et matriels.

Geoferre a tenu sa parole. Makembe est maintenant oprationnel. Il attend la contrepartie de tous les Centrafricains qui lont harcel pour ce projet et, surtout ceux de la diaspora, sans exclure le soutien des autorits de Bangui. Nous sommes avec le Grand Congo, les seuls pays entretenir encore la Culture d'Orchestre. Cest un atout pour le dveloppement et la promotion de notre musique et nous devons veiller ce quelle ne disparaisse.

Le prochain concert de MAKEMBE est prvu pour le 25 dcembre 2004, toujours la salle FADO CLICHY SOUS BOIS. Rservez la famille le rveillon de Nol du vendredi 24 dcembre et prolongez votre plaisir du 25 au 26 dcembre avec MAKEMBE.

Paris, le 10/10/2004
Ndimakamoko

Ngombi, musiques et rythmes du monde - sangonet